SAMEDI 24 SEPTEMBRE

64600 – ANGLET


Dernière mise à jour : 28 septembre 2022

Participants au colloque, la bibliographie a été mise à jour
et peut être téléchargée.


Argument

La question de la place, des places nous interpelle dès notre arrivée au monde.
Où est ma place, quelle est ma place, suis-je à la bonne place, etc…
Ce colloque se propose d’explorer ce thème dans son lien à l’émotion : quel est mon ressenti de la place qui m’est assignée dans ma famille, à l’école, à l’université, dans mon couple, mon travail …
Comment ce ressenti contribue-t-il à me sculpter, à jouer tel rôle, ou remplir telle fonction au sein de mes appartenances et dans la danse des interactions.
Certaines places peuvent susciter des réactions violentes, tout comme la violence imprime son tempo à la valse des places. Cette problématique sera revisitée et illustrée par des orateurs systémiciens très expérimentés qui l’inscriront dans leurs approches cliniques et leurs pratiques spécifiques.

Orateurs pressentis

  • Alfredo CANEVARO, psychiatre, thérapeute systémique (Italie)
  • Reynaldo PERRONE, psychiatre, thérapeute systémique (Lyon)
  • Des intervenants du CERAS Nouvelle-Aquitaine :
    • Anne ROCHET
    • Patrick VINOIS

Programme des interventions

Alfredo CANEVARO

Le rituel des remerciements réciproques pour les « séparations impossibles » dans les couples

Certains couples, pourtant divorcés depuis de nombreuses années, n’en finissent pas de poursuivre leurs bagarres. Souvent, ils y impliquent aussi enfants, avocats, tribunaux et services sociaux.
Le rituel contre-paradoxal présenté met en évidence les bienfaits réciproques, non reconnus dans les affrontements. Il produit un choc émotionnel qui change complètement la vision des choses. Il permet en général d’apaiser rapidement les affects d’amertume et de rancune entretenant les conflits. Il favorise la reconnaissance partagée des places de chacun.

Reynaldo PERRONE

Révélations sur les agressions interpersonnelles. Le côté obscur de l’être.

À partir d’une conceptualisation concernant l’agressivité, Reynaldo Perrone développera les différentes configurations problématiques et le traitement des dérives de l’agressivité chez les couples et les familles.
La présentation permettra de saisir la spécificité de trois notions clés : agressivité, agression et violence. A propos de ce type de tensions interpersonnelles, il ouvrira des perspectives d’interventions visant à redéfinir les places des différents partenaires.

Anne ROCHET

Une lecture systémique des pratiques professionnelles : résonances, attachement et place.

Les résonances des professionnels qui émergent dans le cadre d’une lecture systémique de leurs pratiques viennent souvent, et de manière troublante, interroger leur place dans la relation d’aide.
Ce phénomène peut être examiné au regard des théories de l’attachement. En effet quand certaines situations entrent en résonance de manière trop forte avec leurs propres histoires, le système d’attachement des professionnels de la relation d’aide s’active. Ils ne se sentent alors plus légitime dans leur accompagnement et peuvent même en arriver à arrêter le suivi. Cet arrêt constitue souvent une violence pour la personne accompagnée.
Comment l’analyse des pratiques professionnelles d’orientation systémique avec l’apport de la théorie de l’attachement est un outil qui permet aux professionnels de comprendre leurs ressentis négatifs, de désactiver leur système d’attachement et de retrouver un espace de créativité et de légitimité dans l’accompagnement des personnes en difficulté.

Patrick VINOIS

La place du thérapeute face à la violence des familles… Comment y faire face et s’en servir.

Grâce aux neurones miroirs, nous sommes tous en capacité de percevoir les états émotionnels de nos semblables. C’est ce qui fait du thérapeute un « Sujet Flottant ». Patrick VINOIS différencie ce concept de la notion de résonance. Encore faut-il apprendre à décoder ces mouvements internes et s’en servir dans le travail avec les familles et les couples. Ils peuvent parfois aller jusqu’au passage à l’acte. Ainsi nous pouvons être envahis par la violence intra familiale ou en devenir la cible. Comment méta communiquer sur de telles interactions ?

Références bibliographiques

Vient de paraître :
Sous la coordination d’Y. Rey
« Quelle est ma place ? Où est ma place ? La subir ou la choisir »
Fabert – septembre 2022

Et aussi…

Et encore…

Voir l’ensemble des publications par des auteurs du CERAS
Hôtel Les Terrasses d'Atlanthal à Anglet
Hôtel Les Terrasses d’Atlanthal à Anglet

Vous pouvez également aimer :